22.2.15

Extrait de la dernière pièce en cours de Michel Ogier-Boud'huile


« Allons chers amis, vous ne pensez tout de même pas que les plaisanteries humaines aussi injurieuses, insultantes et blasphématoires qu'elles soient, puissent offusquer les divinités célestes ?... Ce n'est pas un mot, un point de vue, un dessin, aussi impie soit-il qui puisse avoir la moindre incidence sur l'incommensurable sagesse de nos Dieux ou alors ils ne seraient que le fruit artificiel d'une imagination perverse et narcissique, des usurpateurs sans la moindre accointance avec Mahomet, Jésus, Vishnou ou Jéhovah ! Comment concevoir un être suprême qui disposerait de tout sauf d'humour ?... Allons, ne soyons pas trop inquiets, ce n'est pas demain ni après demain que la bave du crapaud atteindra la blanche colombe même si, dans la pénombre crépusculaire du monde, on ne distingue plus très bien où se situe la plume et où se situe la pustule. Y a t-il une place pour l'autre ?... L'autre que nous sommes. »


Extrait de la dernière pièce en cours de Michel Ogier-Boud'huile

6.8.14

Portrait d'Atelier de Michel Ogier

« Le peintre avant la chute » (titre de la toile : « Les restes du poète », huile sur toile, 92x60cm, photographie Estelle Ogier)

15.9.12

Cioran

« Se traîner doucement comme un escargot et laisser sa trace, avec modestie, application et, au fond, indifférence..., dans la volupté tranquille et l'anonymat. » Cioran - Cahiers